Archivage électronique: les derniers obstacles franchis, le projet devient Loi

 

Heureux dénouement dans l’affaire « PSDC »: vendredi dernier, le 3 juillet 2015, après 6 ans de discussions, et 2 bonnes années de parcours parlementaire, la Loi sur l’archivage électronique a enfin été votée.

C’est maintenant l’heure du démarrage des projets de dématérialisation et d’archivage!  

Alors que eIDAS se profile à l’horizon avec ses multiples conséquences, la place a encore le temps de se positionner sur l’échiquier européen de la confiance numérique… mais il ne faut pas tarder. De fait, l’eIDAS motive les pays membres à repenser leurs politiques « numériques »: Luxembourg ne restera pas longtemps le seul pays à disposer de tiers de confiance spécialisés dans l’archivage électronique.

Nous sommes tous concernés! Public, privé, associatif: tous sont impactés par cette énorme opportunité. Réduction des coûts, optimisation des processus, amélioration de la sécurité, gain de place, facilité de traitement, accès multi-utilisateur,…. Autant d’avantages majeurs apportés par l’archivage électronique. Alors, pourquoi ne pas vous donner quelques heures pour y penser?

Fujitsu et Vectis s’associent pour vous proposer un « workshop » visant à clarifier les tenants et aboutissants d’un tel projet pour votre organisation. Finalement, un rapport établira pour vous la feuille de route pour profiter au mieux de l’excellente occasion.

L’archivage électronique préserve la valeur probante de vos documents… mais aussi votre sérénité.